Core i7 3930K SSD+HDD 2013 sous Windows 7 Pro



  • Yes ! On m'a livré mon nouveau bébé avant Noël :D

    Pourquoi le choix de Windows 7 Pro au lieu de Windows Server 2008R2 Standard habituellement proposé ?

    Et bien parce que Server 2008R2 ne gère que 32 GB de RAM alors que la machine est livrée avec 64 GB !

    Il faudrait donc la version Enterprise, avec le problème qu'il n'est pas évident de trouver un ISO légal de cette version.

    Et au passage, une licence Windows 7 Pro OEM coûte environ 135 euros contre plus de 2'000 euros pour Windows Server 2008R2 Entreprise...

    Alors certains dirons que Windows 7 Pro sur un serveur dédié haut-de-gamme c'est pas bien, c'est pas fait pour, etc. Et bien je pense qu'ils ont en grande partie tord.

    Il faut savoir que Windows 7 Pro et Windows Server 2008R2 ont le même kernel, donc à la base c'est le même produit !! La différence réside dans les "accessoires" livré avec la version serveur.

    Accessoires dont on a la plupart du temps pas besoin sur une machine distante comme c'est le cas ici.

    Dans bien des aspects, Windows 7 Pro est même plus pratique que la version Server.

    Je vais utiliser cette file pour vous faire bénéficier des solutions trouvées aux problèmes rencontrés, ect.

    Bien entendu, il est recommandé de participer, tant que c'est productif et pas stérile.



  • Bon, alors solution au premier problème, à savoir un énorme fichier caché d'environ 50 GB qui squatte mon SSD sur lequel est installé Windows :(

    Heureusement que Google est mon ami :wink:

    Première étape, afficher les fichiers caché : tutoriel

    Seconde étape, activer le compte super-administrateur : tutoriel

    Troisième étape, désactiver la veille prolongée : tutoriel

    Et voilà !


  • Administrateur

    @FullPips:

    Troisième étape, désactiver la veille prolongée : tutoriel

    Haaaa, je savais que c'était un truc du genre ! Soit la restauration système, soit la veille prolongée !



  • Une des différences entre Windows 7 Pro et Server 2008R2, c'est que le premier dispose d'une unique connexion RDP contre deux pour Server.

    Qu'à cela ne tienne, on va renverser la vapeur grâce à "Concurrent RDP Patcher"

    Cette petite merveille va offrir à Window 7 Pro la possibilité de gérer un nombre infini de connexions RDP simultanée !!

    Par exemple pour être connecté avec plusieurs utilisateurs simultanément dans une fenêtre ou un écran par utilisateur.

    Et le tout par exemple depuis un Mac :wink:



  • ha pas mal merci pour les infos… moi je tourne sous du ATOM .. pas besoin de machines pour forex algo ^^ (j'y ai gouté ^^)... je penserai a l'astuce de 7 pro ...



  • Encore un argument Windows 7 Pro vs Server 2008R2 :

    La possibilité d'installer l'antivirus Microsoft Security Essentials

    C'est gratuit et discret.

    Personnellement je fais surtout attention d'exposer le moins possible la machine. Par exemple je ne télécharge rien du web directement depuis le serveur.

    Mais plusieurs précautions valent mieux qu'une.



  • Pour une bonne compréhension de mon propos, je forwarde quelques contributions issues d'une autre file, mais qui concernent mon serveur et une bizarrerie relative à la vitesse du ventirad :
    @caaptusss:

    Sinon, tu est content de ta bécane ?

    @FullPips:

    Enchanté :D :D :D
    Un vrai petit data center à elle toute seule cette machine :wink:

    Franchement, le i7 3930K, c'est le meilleur processeur disponible question performance/prix. En tout cas pour mon utilisation.

    Je suis en train de déployer ma production en incluant un concept de sécurité qui utilise les fonctionnalités de cryptage AES natives du processeur. Cela mouline du AES 256 à 5 Gb/s !!

    J'ai juste un petit doute si le ventirad est correctement asservi. En tout cas il est efficace. Même en stess-test avec les 6 cores à 100 % cela ne dépasse pas 3'000 tours sur les 8'000 tours possible.

    @caaptusss:

    En principe, le ventirad doit tourner à fond 24h/24, c'est comme ça qu'on le configure dans le bios.
    Si ce n'est pas le cas, il faut que je le change dès que possible (date et heure à ta convenance).

    Si le ventirad n'est pas à fond et que j'ai une panne de clim, la bécane tombe dans les minutes qui suivent, ce qui n'arrive pas si il tourne à fond tout le temps.

    @FullPips:

    Curieux comme approche :shock:

    N'est-il pas plus logique et surtout plus économique d'asservir la vitesse du ventirad à la température du processeur :?:

    Que l'utilisateur pousse le processeur à fond ou que ta clim tombe en panne, le processeur chauffe et le ventirad turbine en conséquence. Si la machine est au repos, le ventirad tourne à son régime minimum en consommant peu d'énergie.

    Selon le site du constructeur, voici les plages de rotations :

    Speed
    At Duty Cycle 0~20%: 1600 RPM
    At Duty Cycle 50%: 4000 RPM
    At Duty Cycle 100%: 8000 RPM

    Or je constate que le processeur soit à 0 % ou à 100 %, respectivement à environ 30 degrés ou 55 degrés, le ventirad effectue un curieux cycle immuable passant de quelques secondes à 3' 013 tours, quelques secondes à 2'109 tours et quelques secondes à 2'636 tours.

    Pour le moment, la machine est déjà en production, donc je ne peux te donner accès seulement le week-end quand les marchés sont fermés. (du vendredi 23.00 heures au dimanche 22.00 heures)

    De toute manière il y a rien d'urgent, vu la marge que l'on a.

    Mais je suis partant pour trouver un réglage optimal. J'ai essayé avec l'utilitaire de la carte mère, qui permet de régler des seuils min. / max, mais cela doit coincer au niveau du bios.

    Sur ma station de trading au bureau, j'ai un monstrueux ventirad Corsair, dont les deux ventilateurs sont parfaitement asservis à la température du i7. Par exemple, le CPU monte de quelques degrés, les ventilateurs augmentent la vitesse de quelques dizaines de tours, ect.

    @caaptusss:

    Oui mais crois en mon expérience :) On a déployé beaucoup de machines de ce type maintenant en salle 2, et on a une bonne expérience de ces ventirad là. Comme il y a très peu de cuivre dessus, si la turbine ne tourne pas à fond ... On a très peu de "réserve" calorifique en cas de surchauffe.

    On pourra programmer ça un week end, ça ne pose pas de soucis.

    @FullPips:

    Et sur les autres machines semblables, ce ventirad tourne vraiment à 8'000 tours/minutes en continu ? Cela doit être une ambiance type Airbus au décollage…

    Pour intervenir sur le bios, tu n'as pas besoin du compte super-administrateur de Windows ? Si j'active le compte original lors de la livraison de la machine c'est ok ?

    Pour moi c'est ok quant tu veux pour intervenir un samedi ou un dimanche, je dois juste être au courant quelques heures avant pour réactiver le compte original et redémarrer la machine pour fermer les containers AES.



  • Ce matin, caaptusss a fait des modifs sur le bios, mais il n'y a aucun changement dans le comportement erratique du ventirad.

    J'ai trouvé un utilitaire intéressant pour monitorer et asservir les ventilateurs directement depuis Windows, il s'agit de SpeedFan 4.47

    L'utilitaire fonctionne bien avec d'autres serveur et PC, comme mon serveur ATOM FirstHeberg, mais il n'a aucune influence sur mon serveur i7 3930K :-(

    Donc ce n'est pas un problème de bios mal réglé, car SpeedFan permet de prendre la main et de piloter manuellement la vitesse d'un ventillo au % prêt.

    Le ventirad renvoie correctement le signal 'Tachometer' mais apparemment il y a un soucis au niveau de la pin4 (PWM) qui permet l'asservissement du ventirad via la carte-mère.

    Ou alors c'est la carte-mère elle-même qui déconne.

    Si quelqu’un qui loue un serveur i7 de la gamme 2013, je serais intéressé s'il pouvait jeter un coup d'oeil sur le comportement de son ventirad.



  • Pour que speedfan puissent gérer les ventilo il ne faut pas qu'il soit réglé dans le bios, faut qu'il soit a par défaut

    Et pour vérifier il faut quand lançant speedfan les fan soit a 100%, alors la il est possible de les baisser

    Je m'en sert beaucoup c'est un trés bon soft !



  • @nyny1895:

    Pour que speedfan puissent gérer les ventilo il ne faut pas qu'il soit réglé dans le bios, faut qu'il soit a par défaut

    Et pour vérifier il faut quand lançant speedfan les fan soit a 100%, alors la il est possible de les baisser

    Je m'en sert beaucoup c'est un trés bon soft !

    Salut Nyny,

    Alors lorsque je lance Speedfan, le fan CPU est à 99 % et le fait de baisser le pourcentage n'a aucune influence sur le comportement du ventillo.

    C'est toujours quelques secondes à 2'300 tours, puis quelques secondes à 3'000 tours pour schématiser.

    Voici le graph de quelques minutes des tours du ventillo :

    Mais si je fais un stress-test, on se rend bien compte que le ventillo fait le job à la perfection, voici un graph avec la courbe de température lors d'une période à 100 % suivie d'une période de repos :

    Une courbe de température aussi linéaire est tout de même curieuse pour un ventillo qui ferait du n'importe quoi.

    C'est peut-être le contrôleur Nuvoton de la carte mère qui gère le ventirad de manière très pointue.

    Ce qui est curieux, c'est que caaptusss a du régler le bios pour que le ventirad soit à fond tout le temps, puisque c'est ce qu'il veut.

    Pour résumer, tout fonctionne bien, mais on ne sait pas vraiment pourquoi, ni comment :wink:



  • Oui donc il est régler dans le bios c'est pour ça que tu ne peut pas le contrôler sous speedfan, il faudrait désactiver les gestion du cpufan dans le bios

    Après comme dit précédemment c'est peux être la carte mère qui gère le fan toute seul ou alors elle a un problème

    Faudrait savoir qu'elle réglage a fais Caaptusss exactement ou un petit screen du bios



  • En fait, je pense que Caaptusss a trouvé l'explication la plus rationnelle, corroborée par le fait qu'il a observé que le ventirad turbine à fond et de manière régulière.

    Se serait donc le signal tachymétrique fourni par le ventirad qui n'est pas fiable.

    En stress test longue durée à 100 %, avec les 6 cœurs physiques à 3.5 GHz, la température du proc. ne dépasse en général pas les 60° C. ce qui est excellent.

    De toute manière, même si la climatisation de la salle tombe en panne et que le CPU est à fond, en cas de surchauffe, il y a une sécurité native au niveau du CPU qui diminue la fréquence, puis stoppe le CPU avant qu'il crame.


Log in to reply